IBS - Institut de Bijouterie de Saumur (la filière de formation en bijouterie, de la conception à la commercialisation)

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Home
14/03/2018

L’IBS vous informe, l’intérêt de se former à un logiciel 3D pour les bijoutiers-joailliers

Pourquoi la maîtrise des outils de CAO est devenue importante pour le métier de bijoutier joailler ?

L’arrivée des technologies d’impression 3D a bouleversé le secteur de la bijouterie-joaillerie par l’apport d’une nouvelle technique de fabrication : la modélisation par ordinateur « CAO ». Aujourd’hui, l’impression de maquettes et de bijoux en 3D prend de plus en plus de place dans nos métiers et se développe à la vitesse de la lumière. Il est donc essentiel de se former à ce nouveau mode de production.

 

Quel intérêt y trouvez-vous dans votre pratique professionnelle ?

L’utilisation du logiciel de CAO permet d’une part de gagner en créativité et en précision. En CAO tout est possible !  En modélisant sur ordinateur, on peut expérimenter une multitude de formes, travailler tous les détails d’un modèle et améliorer en permanence ses designs, ce qui n’est pas possible quand on passe par le dessin ou le modelage. Je me constitue ainsi un répertoire de modèles que je peux réutiliser et enrichir. C’est d’autre part un outil de recherche et développement puissant, en effet  il est un moyen rapide de «tester» une conception avant de la réaliser. Enfin, la modélisation 3D est un véritable outil commercial. Des logiciels d’animation et de rendu photo-réaliste permettent de présenter des projets aboutis et précis à ses clients. On crée alors une relation privilégiée en répondant au mieux à leurs attentes.

 

Faut-il posséder une imprimante 3D pour utiliser le logiciel de CAO ?

Non, le logiciel CAO est une aide à la fabrication et à la commercialisation. Si on souhaite avoir des maquettes cire ou métal suite à une modélisation sur ordinateur, on peut facilement, rapidement et pour un coût modique sous-traiter les impressions 3D à des sociétés spécialisées.

 

La modélisation 3D risque-t-elle de supplanter les techniques de fabrication traditionnelle ?

Absolument pas ! Apres présentation d’un rendu photographique à votre client, rien ne vous empêche de réaliser le bijou entièrement à la main.

L’investissement dans un logiciel de CAO ne signifie pas qu’on perd la maîtrise de la fabrication et l’utilisation de son savoir-faire, bien au contraire, c’est un outil complémentaire au service de la création et de la main du joaillier.

 

Témoignage de Guillaume BELLIN, artisan joaillier créateur

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous