Des jeunes qui voyagent... et qui gagnent !

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Gemmologie

Des jeunes qui voyagent... et qui gagnent !

Des jeunes qui voyagent... et qui gagnent !

25 sept. 2017

L’ailleurs… c’est aussi une vraie formation !

L’ailleurs… c’est aussi une vraie formation!

 

Grégoire Vendé a commencé par un CAP Art et Techniques de la Bijouterie Joaillerie obtenu au lycée de Saint Amand Montrond. Il a poursuivi en BMA, option bijouterie-joaillerie puis BMA option Sertissage, en alternance entre l’entreprise Audéon Durand à Nantes et l’IBS. Parallèlement, il a complété sa formation par une Mention Complémentaire en Joaillerie. A l’issue de ses 3 années d’apprentissage, il a travaillé pendant 1 an comme salarié dans l’entreprise qui l’a formé et avec laquelle il est d’ailleurs toujours en contact.

 

Quelque fois les retrouvailles ont du bon et lorsqu’on est jeune on a besoin de voir du pays ! Grégoire a retrouvé un ancien copain de Saint Amand Montrond, parti pour Londres et travaillant dans une joaillerie. Justement l’entreprise avait besoin de quelqu’un. Belle aubaine, Grégoire quitte Nantes pour la belle Albion, rejoint le copain d’école, s’installe et travaille durant 1 an ½ dans la capitale Anglaise ! Mais, à Londres il ne faisait pratiquement que de la reprise de fonte, et, malgré le charme Londonien et un certain art de vivre, l’ennui  professionnel s’est installé et le goût des voyages l’a titillé à nouveau.

 

Australie me voilà !

 

Le saut est grand et nécessite pas mal d’heures d’avion. Depuis Melbourne, il lui aura fallu une journée pour trouver du travail et une semaine pour avoir un contrat ! Cela fait maintenant 14 mois qu’il est installé au pays des kangourous. A l’écouter parler c’est : « que du bonheur » !

 

Mais, c’est loin l’Australie ! C’est environ 8 heures de décalage qu’il faut compter pour lui parler au téléphone, de préférence sur « WhatsApp ». Il faut appeler vers 10h/11h ce qui correspond là-bas à 18h/19h. A l’heure où notre journée commence, la sienne s’étire et bientôt se termine.

 

C’est bien sûr de bijouterie joaillerie que l’on parle et surtout, …, de ce formidable challenge et de cette réussite exceptionnelle.

 

Le JAA (Australasian Jewellery Awards) est depuis 1967, un groupe composé de joailliers et de fournisseurs de métaux, qui organisent des compétitions se déclinant en 4 catégories : métaux précieux, diamant, apprentis et catégorie Bridal With a Twist (cela ressemble à du « mokune gane » soit un mélange de lames d’or m’explique Grégoire !) On choisit la catégorie dans laquelle on souhaite concourir.

 

Grégoire s’est inscrit dans la catégorie diamant. La pièce pensée, dessinée et fabriquée est ensuite envoyée pour être sélectionnée. Il s’agit d’une vraie création. « Du 100% Greg ! » me dit-il, je ne le vois pas, mais je sais son sourire qui ne le quitte pas quand il parle de son travail et de son expérience. Même au téléphone cela s’entend !

 

Après la sélection de 3 finalistes dans chaque catégorie par le JAA, les participants sont conviés à une soirée où le finaliste de chaque catégorie est annoncé officiellement. C’est là que le cœur battant Grégoire a reçu sa distinction officielle.

 

Son travail, il en parle avec une vraie fierté. De ce qu’il fait à l’atelier où il est employé, comme de celui qu’il pense et traduit en ces termes : « Tout est fait à l’ancienne. Pas de 3D ! Pas de série. Que de la pièce unique. On acquiert plus de techniques parce qu’on fait tout à la main. Il faut forcer les jeunes à rester artisans. Même si ce n’est pas facile »

 

Quand je lui demande s’il a un message à transmettre aux jeunes en formation, la réponse est directe : « il faut dire aux jeunes qu’il faut voyager et partir, se former ailleurs dans la rencontre de l’autre et de soi. C’est du plus. C’est une véritable formation que « l’ailleurs », au niveau professionnel c’est géant ! » Et d’ajouter : « dans tous les pays où je suis allé, je n’ai pas eu de problème pour trouver un boulot. On représente l’histoire de la joaillerie française, une culture française que l’on porte dans notre ADN ».

 

Alors, ici ou ailleurs, à très bientôt Grégoire, félicitations et, …, on est fier de toi ! Que c’est beau !

 

Rédaction : Sophie BIARDEAU

 

Eloise

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous