Elle était apprentie à l’IBS : Adelaïde Hugédé

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Gemmologie

Elle était apprentie à l’IBS : Adelaïde Hugédé

Elle était apprentie à l’IBS : Adelaïde Hugédé

8 juin 2017

Faire-part. Une nouvelle directrice et un bijou sont nés !...

Faire-part. Une nouvelle directrice et un bijou sont nés !...

 

D’un projet est née une passion

 

« Je me suis dirigée vers la joaillerie un peu par hasard... en 2006, j'étais en terminale Arts Appliqués et nous ne faisions principalement que du dessin. Je me suis rendue compte que dessiner toute la journée ne me convenait pas, qu'il me fallait un contact avec la matière. Dans le cadre de nos recherches, nous avions le projet de travailler sur la cagette ! Nous devions réaliser un objet précieux avec ce matériau pauvre. J'ai naturellement choisi le bijou et c'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille pour la suite. La passion est née... ! ».

 

De l’apprentissage à la direction !

 

A 29 ans Adélaïde HUGÉDÉ a décidé de reprendre la direction de la Maison HOUILLON, au Mans, une des plus anciennes de la ville et dans laquelle elle est entrée en apprentissage en 2010. Cette maison de joaillerie née en 1947, a perduré durant 3 générations jusqu’à sa reprise en 2016 par Adelaïde, lorsque la dernière descendante a décidé de prendre sa retraite. Forte de ses années d’apprentissage au sein d’une entreprise qui peut s’enorgueillir de 70 ans d’existence,  de méthodes de travail acquises auprès de son maitre d’apprentissage correspondant à sa conception du métier et d’expériences qui ont forgé sa confiance, c’est toute cette alchimie qui a donc contribué à sa décision de reprendre l’atelier de renom. « Une opportunité à ne pas manquer ! ».  Pour Adélaïde « c’était aussi  se dire qu'il serait vraiment dommage qu'un si vieil atelier ferme ses portes sans faire perdurer ses valeurs, ses techniques et ses secrets. Alors c'est un grand saut dans l'inconnu, une folie qui nous fait fermer les yeux de peur par moment, mais surtout une envie d'essayer et de donner le meilleur de soi-même pour satisfaire les demandes des clients. »

 

Adelaïde Hugédé

Un choix stimulant et courageux !

 

De la vente de bijoux et de pierres, mais aussi du « sur mesure » est élaboré et créé pour et avec le client, fruit d’un travail de réflexions et d’échanges. Les joyaux sont réalisés à l’atelier, où toutes les compétences sont réunies. Réunies, parce que l’équipe de 3 personnes qui la compose cumule un parcours construit sur la volonté d’acquérir une maitrise et une connaissance du métier complète. C’est là que se réalisent les créations, que l’on examine les projets, que l’on répare, que la main rejoint l’esprit, que la perfection est l’objectif, … « un savoir faire traditionnel du bijou forgé à la main, même si certains disent qu'à l'ère de la 3D nous sommes des dinosaures ! » nous raconte t-elle avec humour !! Et surtout, la volonté de travailler dans cet esprit ainsi que celui de faire perdurer cette excellence.


Des diplômes complémentaires et un trio de « choc » !

 

En 2006, le Bac Arts Appliqués en poche, elle s’oriente donc vers la bijouterie. Après un CAP Art du bijou et du Joyau à St Amand-Montrond, elle prend la voie de l’apprentissage et entre à l’IBS, où elle restera 8 ans ! Avec brio, elle passe tous les diplômes, afin de parfaire ses connaissances et sa maitrise du métier et s’honore d’un parcours brillant : Mention complémentaire joaillerie, CAP Sertissage, Brevet des métiers d’Art en Joaillerie, Brevet des métiers d’Art en sertissage, Brevet professionnel de Gemmologie !! Des années de formation, mais des formations complémentaires et qui permettent d’avoir une vision du métier totalement complète. Que d’atouts en main !!

Avec elle, Hugo SAVERGNE, salarié de l’entreprise, un ancien lui aussi de l’IBS, est rentré comme apprenti en même temps qu’Adélaïde à la bijouterie HOUILLON. Il est « l’homme de l’ombre », comme il se définit lui-même, parce qu’il travaille, derrière, à l’atelier, moins dans la lumière des vitrines. Lui aussi cumule les diplômes : CAP Art du bijou et du Joyau, Mention complémentaire joaillerie, CAP Sertissage et devenu joaillier de la maison HOUILLON  en 2010.

Et comme le métier de bijoutier joaillier est un métier de savoirs et de transmission, Léa, 21 ans, inscrite à l’IBS elle aussi, qui a déjà obtenu son CAP Art du bijou et du Joyau est apprentie de la maison HOUILLON depuis septembre 2015, en Brevet des Métiers d’Art.

 

Un bijou est né !! …

 

Quand on demande à Adelaïde qu’elle est la définition du mot « bijou » elle répond : «Chez nous c'est avant tout le synonyme d'un événement merveilleux ... des fiançailles, un mariage, une naissance, un anniversaire de mariage... Le bijou est associé à une étape de la vie importante. Qu’importe le style, notre but est de proposer un bijou qui s'adapte parfaitement au style et au goût de la personne, afin qu'il soit pour elle le reflet d'un moment unique, le souvenir d'un instant magique...et ce pour toute la vie ! »

 

Pour parfaire ce challenge, il ne manquait plus qu’un merveilleux bijou à créer…

 

Adélaïde a mis au monde sa petite merveille, 2,795 kg, 47cm, née le 18 mai et qui s’appelle Augustin. On l’embrasse !

 

Par Sophie Biardeau

 

Adelaïde Hugédé
15, Rue Saint Benoit
72 000 Le Mans
www.joaillerie-houillon.fr

 

Adelaïde Hugédé

 Léa, Adélaïde et Hugo

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous