L’IBS au cœur des sélections régionales des Olympiades des métiers

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Gemmologie

L’IBS au cœur des sélections régionales des Olympiades des métiers

L’IBS au cœur des sélections régionales des Olympiades des métiers

23 avr. 2020

Les épreuves régionales des 46èmes Olympiades des métiers ont été maintenues de justesse, quelques jours avant la mise en place du confinement total de la population française.

Les épreuves régionales des 46èmes Olympiades des métiers ont été maintenues de justesse, quelques jours avant la mise en place du confinement total de la population française.

 

La compétition, privée de son public et réduite à une journée, restera une édition particulière pour les candidats et le comité d’organisation.

 

Rémy Bonneau, enseignant formateur à l’IBS impliqué dans l’évènement depuis de nombreuses années et concepteur du sujet, témoigne : « Malgré l’absence des visiteurs et notamment le soutien des familles et des proches, les candidats ont été très impliqués et concentrés autant que pour les sélections des précédentes olympiades. A noter, un silence inhabituel pour cette sélection très spéciale favorisant la concentration des candidats. »

 

Ce contexte particulier a été vécu de manière partagée par nos trois candidates, Aurore, Elsa et Pauline, entre déception de ne pas vivre pleinement l’intensité de l’évènement et espoir de gagner en concentration. La présence du public ajoute de l’adrénaline et les efforts de concentration comme en témoigne Aurore la veille de l’épreuve :  « Ca fait normalement partie de l’expérience à vivre aux olympiades mais cela réduit le stress avant l’épreuve, on a moins peur d’être déstabilisée. »

 

Pour autant, cela n’a pas porté atteinte à la qualité de la compétition autour d’un sujet inspiré par la ville de la finale internationale en 2021 : Shangaï.

 

Rémy Bonneau explique : « Pour faire le lien avec Shangaï, je me suis inspiré du thème astral chinois selon lequel 2021 sera l’année du Buffle. J’ai donc conçu un pendentif à réaliser en deux parties : 7h de bijouterie et 6 heures de joaillerie. La réalisation s’est limitée à une journée autour de la partie centrale du pendentif et sa bélière.  L’évaluation s’est faite sur un total de 53 points. La difficulté de cette épreuve vient du fait que le temps imparti ne permet pas aux candidats de refaire plusieurs fois les éléments et ne laisse pas la place aux erreurs. Les corrections ont montré un niveau assez homogène et de qualité. Les  Finales Nationales auront lieu à Lyon 2020 du 08 au 10 octobre. »

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous