IBS - Institut de Bijouterie de Saumur (la filière de formation en bijouterie, de la conception à la commercialisation)

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Home

Tendances Acteurs

La première usine de bijoux installée en Ardèche s'offre une seconde vie

 

L'Atelier du bijou, à la fois un musée et une pépinière d'entreprises, a ouvert à Saint-Martin-de-Valamas (Ardèche) dans l'ancienne usine Murat, la première usine de bijoux en Ardèche ouverte en 1868. Des guides proposent au visiteur de se mettre dans la peau d'un ouvrier du XIXème siècle : "c'est une immersion, pendant une heure, qui permet d'expliquer l'histoire de la vallée du bijou et puis également de faire comprendre toutes les étapes qui étaient présentes dans cet atelier. Cela va du chaînage, de l'estampage..etc. Et ce qui est intéressant aussi, c'est de pouvoir toucher des outils qui ont servi." La partie pépinière accueille actuellement trois créateurs de bijoux dont Sébastien Philip, ancien designer styliste chez Bijoux Altesse et Antoine Velsch.

Source : Francebleu.fr – 07/04/2019

Le propriétaire d’Histoire d’Or se lance dans le bijou fantaisie


Après plusieurs acquisitions qui en ont fait le leader européen de la bijouterie (672 millions d’euros de chiffre d’affaires 2017-2018), le groupe Thom Europe (Histoire d’Or, TresOr et Marc Orian…),  se diversifie sur le segment en plein essor de la bijouterie fantaisie en créant  une enseigne multimarque : Smizze, contraction de «smile with your eyes» («sourire avec les yeux»). Deux boutiques Smizze viennent d’ouvrir dans des centres commerciaux à Limoges et à Nantes. Thom veut rattraper son retard sur le segment du bijou fantaisie face à l’enseigne suédoise Pandora. «Smizze est un généraliste multimarque qui a vocation à devenir le Sephora du bijou fantaisie ».

Source : Lefigaro.fr – 20/05/2019

 

Joikka

Joikka, le bijou de prestige au meilleur prix

 

Alexandre Murat, expert en joaillerie en ligne depuis 15 ans et Diana Bitton, créatrice de bijoux, ont créé Joikka, une jeune marque française de joaillerie au concept novateur : proposer une gamme de 300 bijoux créatifs, personnalisables, à des tarifs accessibles au plus grand nombre (entre 100 et 500 €).  Les pièces 9 carats sont conçues en Chine et en Inde ; les bijoux 18 carats sont fabriqués en France. La marque commercialise via son site web. Un showroom existe toutefois dans le IIe arrondissement parisien.

Source : Marieclaire.fr – 29/04/2019

J’Aime J’Aime, le spécialiste du bijou tendance en location, ouvre son premier pop-up

J’Aime J’Aime, un des spécialistes des « box bijoux », installe son premier pop-up store au sein du magasin BHV Marais, du 3 au 23 juin. L'espace éphémère dévoilera le nouveau concept de la marque, créé pour se démarquer et accentuer sa visibilité. Pour 27 euros par mois, un  coffret qui fonctionne comme une location, est envoyé au domicile des clientes abonnées. Celles-ci sont libres de les essayer et de les renvoyer dans le mois. Ou bien d’acquérir une ou plusieurs pièces, et dans ce cas bénéficier d’une réduction d’environ 20 %  par rapport au prix neuf.

Source : Fashionnetwork.com – 26/04/2019

Lancé en 2010, Instagram compte aujourd'hui 1 milliard d'utilisateurs actifs mensuels, soit 25 % de plus qu'en 2018. 80 % des abonnés suivent une marque.
Source : HubSpot et Mention, Comarketing - 10/05/2019

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous