IBS - Institut de Bijouterie de Saumur (la filière de formation en bijouterie, de la conception à la commercialisation)

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Home

Tendances Consommation

Comment achètera-t-on le luxe demain en France ?
Selon l’étude du cabinet Simon-Kucher & Partners sur les comportements d’achat du luxe en France, les critères d’achat demeurent nettement axés sur la qualité, le design, l’image de marque et la réputation. 65 % préfèrent l’achat en boutique (14 % sur internet, 24 % les deux). Si le prix est un critère d’achat important sur internet, la disponibilité concerne tous les canaux de distribution. Les internautes souhaiteraient plus de choix, les acheteurs en boutique plus de stocks et la possibilité du click & collect (commande en ligne et retrait en magasin). Le luxe d’occasion semble être un marché porteur, en particulier pour les sacs à main et le prêt-à-porter. Au-delà de 60 % du prix du neuf, l’article peine à partir. Enfin, le luxe de location pourrait représenter un futur business model du luxe…

 Source : www.lofficielhb.com - mai-juin 2018

 

Retour à la croissance pour les ventes d’horlogerie-bijouterie

 

La reprise du marché profite surtout à la vente en ligne, aux spécialistes de la fantaisie et aux enseignes implantées dans les centres commerciaux. selon les chiffres de Francéclat, le comité professionnel de développement de l’horlogerie, de la bijouterie et de la joaillerie, les ventes de montres et de bijoux en 2017 sont en croissance de 1 % par rapport à l’année précédente. Une croissance due à la reprise de la consommation des ménages et à l’afflux plus massif de touristes en France, notamment américains et chinois. La vente en ligne, qui représente aujourd’hui 7 % du marché, aurait progressé d’environ 14 %. Les spécialistes des bijoux fantaisie et les bijouteries, implantées dans les centres commerciaux, s’en sortent le mieux avec une croissance de 2 à 3 %. Les ventes des bijoutiers-horlogers de centre-ville reculent de 2 %, comme les enseignes développées par les grandes surfaces alimentaires (- 8 %).

Source : Lesechos-etudes.fr – 04/05/2018

 

4 Français sur 10 ont acheté de la contrefaçon sans s’en apercevoir
Source : Les Carnets du luxe - 07/06/2018

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous