Nouvelle Licence pro. : Développement et Commercialisation en Bijouterie-Horlogerie

Créateur de talents du CAP au BAC+2

Menu
Gemmologie

Nouvelle Licence pro. : Développement et Commercialisation en Bijouterie-Horlogerie

Nouvelle Licence pro. : Développement et Commercialisation en Bijouterie-Horlogerie

4 mai 2021

Créée par l’Institut de Bijouterie de Saumur, avec l'Université d'Angers et en partenariat avec l'Union de la Bijouterie Horlogerie (UBH), cette Licence professionnelle mention Métiers de la mode accorde une large place au parcours Développement et Commercialisation en Bijouterie-Horlogerie.

Créée par l’Institut de Bijouterie de Saumur, avec l'Université d'Angers et en partenariat avec l'Union de la Bijouterie Horlogerie (UBH), cette Licence professionnelle mention Métiers de la mode accorde une large place au parcours Développement et Commercialisation en Bijouterie-Horlogerie. Rencontre avec Valérie Giraud, Responsable de l’établissement de formation de Saumur – CCI Maine-et-Loire.

 

PGB : En quoi consiste le partenariat avec l'UBH ?

Valérie Giraud : Avant tout, Sandrine Marcot, Présidente déléguée de l’UBH, a validé que ce diplôme répond aux besoins de la profession pour ce niveau de qualification et qu’il offre des débouchés. Ensuite, ce partenariat va se construire au fur et à mesure. J’ai par exemple l’intention de faire intervenir l’UBH dans la formation. Nous pourrons aussi envisager que des étudiants réalisent des actions pour le métier. Nous espérons que des entreprises prendront des apprentis ; cela représente pour elles un investissement de seulement 9 mois pour l’avenir...

 

PGB : Pendant plus de 20 ans, votre établissement a proposé une formation commerce enbijouterie-horlogerie à Bac + 2. Quels sont les avantages de cette nouvelle formation à Bac +3 ?

VG. Cette formation est plus large que la formation de gestionnaire d’unité commerciale dispensée par l’IPC puis Negoventis. Elle s’adresse toujours aux commerces pour des postes de responsable de magasin ou son adjoint par exemple, mais aussi aux fabricants pour des postes de commercial, d’administration des ventes, d’acheteur, de chef de produits...

 

PGB : Pouvez-vous nous présenter les grandes lignes de cette formation unique en France ?

VG : La licence pro. (60 crédits ECTS) est un diplôme d’insertion professionnelle, elle constitue une préparation opérationnelle à des postes évolutifs d’encadrement ; L’équipe pédagogique est constituée en partie de professionnels. L’option « Métiers de la mode » existe déjà à l'Université d'Angers ; nous avons créé le parcours bijouterie-horlogerie avec son unité Esthua Mode. Nous montons un groupe à Saumur sur ce parcours dans lequel nous colorons un maximum de matières : connaissances produits, histoire de la bijouterie, merchandising, communication et commerce numériques (vente en ligne, réseaux sociaux...) ... Quant aux cours tels que la sociologie de la mode, les relations presse et relations publiques... ils seront communs et auront lieu à distance (grâce à l’expérience acquise pendant le Covid !).

A l’issue, les diplômés seront en capacité de maîtriser les techniques d’achat et de vente, d’information et de communication (y compris le webmarketing), de décliner la stratégie de l’entreprise et d’animer une équipe.

 

PGB : Quelles sont les modalités d’accès et le rythme ?

VG :  Cette formation est accessible à Bac + 2 ou équivalent, sous différents statuts : étudiant ou contrat en alternance (de professionnalisation ou d’apprentissage). Précisons que l’on peut signer un contrat d’apprentissage jusqu’à la veille de ses 30 ans.

Les apprenants alterneront 2 semaines dans notre centre et 2 semaines en entreprise avec une présence plus forte en entreprise en décembre. Pendant les périodes prévues en entreprise, les apprenants sous statut étudiant effectueront des stages (minimum 12 semaines au global, avec la possibilité de varier les entreprises pour diversifier les expériences).

La 1e rentrée est programmée le 6 septembre 2021 pour se terminer en juin 2022.

 

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter Sophie Lemarchal, qui est notamment chargée de mettre en relation les jeunes et les entreprises :

Tél. 02 41 83 53 87 ou 07 85 11 51 02

sophie.lemarchal@maineetloire.cci.fr

Vous souhaitez plus d'infos ?

ibs@maineetloire.cci.fr -  Tél 02 41 83 53 93 Contactez-nous