De forts besoins de recrutement pour les ateliers Pichard-Balme de Saumur

La vie à l'IBS

De forts besoins de recrutement pour les ateliers Pichard-Balme de Saumur

De forts besoins de recrutement pour les ateliers Pichard-Balme de Saumur

Par Marie Chabrol

Fondées au cours du 19e siècle, les manufactures Balme (1833) et Pichard (1844) sont depuis 1999 une seule et même entité appartenant au groupe de Luxe français Chevalier qui possède plusieurs marques de bijoux et médailles dont Arthus-Bertrand, Augis et Drago Paris, cette dernière exerçant dans le domaine plus particulier de la décoration honorifique.

Depuis plusieurs années, les commandes des clients de la société Pichard-Balme sont en augmentation. L’entreprise travaille sur plusieurs segments : médaille, haute bijouterie, joaillerie et depuis peu se développe des pièces d’exception. Ce type de commande spéciale est tournée vers de la fabrication d’objets à partir de métaux précieux et de matières innovantes. Ce pôle représente désormais une part significative du chiffre d’affaires de l’entreprise. Grâce à l’application de sa politique d’amélioration continue, le site de Saumur est certifié Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) depuis 2011 et Responsible Jewelry Council (RJC) depuis 2017. Portée par une dimension RSE très forte, l’entreprise a pour objectif d’être certifiée ISO 14 001 d’ici l’année prochaine. Membre du Réseau du Bellay depuis 2011, Pichard-Balme est fière de proposer une fabrication française au service des plus grandes marques de luxe.

Afin de répondre à ces commandes et de soutenir la demande croissante de fabrication sur le site saumurois, l’entreprise est devant un fort besoin de recrutement. Près de 20 postes nouvellement créés sont aujourd’hui à pouvoir, en CDI et à temps-plein. Engagée dans la démarche de la formation et de l’alternance, le site travaille aussi conjointement avec l’Institut de Bijouterie de Saumur pour former et accompagner ses équipes vers une montée en compétences.

Aussi, la direction est en recherche dans le secteur bijouterie de :

  • Bijoutiers OJ1 et OJ2
  • Joailliers OJ2 et OJ3
  • Sertisseurs OJ2
  • Polisseurs OJ2

Mais ce sont aussi des ajusteurs-monteurs qui sont demandés (profil horlogerie et/ou mécanique), des régleurs et des graveurs sur acier. S’ajoutent aussi des outilleurs (profil fraiseur-tourneur), des estampeurs (profil mécanique) et des galvanoplastes (avec un profil chimie ou intérêt pour le sujet) car sur ce dernier poste, il s’agit autant de préparer les pièces que d’entretenir les bains et les solutions.

Parmi ces derniers métiers, de la formation en interne est proposée car ces postes sont assez spécialisés et l’entreprise vous accompagnera dans la prise en main de ceux-ci. La montée en compétences est également au cœur des priorités du site de Pichard-Balme qui souhaite permettre à ses salariés d’évoluer dans leurs pratiques professionnelles.

Aussi, si vous vous reconnaissez dans ces descriptions de postes et que cette aventure vous tente, n’hésitez pas à envoyer votre CV à recrutement@pichard-balme.fr ou à contacter le 02 41 83 41 00.

Institut Bijouterie de Saumur – CCI
Institut Bijouterie de Saumur – CCI
Taille de la police