L’Institut de Bijouterie de Saumur désigné Centre d’excellence 2022 du concours WorldSkills

La vie à l'IBS

L’Institut de Bijouterie de Saumur désigné Centre d’excellence 2022 du concours WorldSkills

Plus ancien concours autour des métiers manuels (il a démarré en 1947 à l’initiative de l’Espagne), les Olympiades des métiers – aujourd’hui connues sous le nom de WorldSkills – continuent de rayonner internationalement dans l’accompagnement des futurs talents de demain dans de très nombreuses disciplines dont la bijouterie-joaillerie.

C’est dans ce cadre que l’Institut de Bijouterie de Saumur s’est vu désigner Centre d’Excellence 2022 pour coacher et préparer le futur candidat qui représentera la France à la compétition internationale d’octobre 2022 qui se tiendra à Shangaï.

Ici, l’IBS est reconnu comme pouvant mettre en œuvre la stratégie de performance définie par l’association WorldSkills France dans l’accompagnement des deux candidats qui se préparent actuellement à l’épreuve de sélection pour intégrer l’équipe de France qui ira en Chine dans quelques mois.

Une collaboration d’autant plus évidente qu’elle est encadrée sur notre site par Rémy Bonneau, formateur de bijouterie-joaillerie, qui fut Expert Métier pour la compétition entre 2007 et 2013, mais également Thomas Marie-Antoinette, joaillier basé à Paris, ancien apprenti de l’IBS (durant 6 années et avec à son actif 5 diplômes).

Tous deux font partis de l’équipe métier qui comprend également Jeanne-Marie Givelet (joaillière basée à Paris) et Louis Dauxais (également joaillier à Paris). A la tête de ce quatuor, deux chefs d’orchestre, Mélanie Cossard (joaillière aux Sables d’Olonne) et Ruben Dahan (joaillier et expert technique en joaillerie à Paris). Au-delà de ce coaching métier, les compétiteurs reçoivent également un accompagnement sportif et mental pour se préparer à la compétition et apprendre à gérer le stress d’un tel enjeu. Car ce n’est pas rien d’être reconnu internationalement pour son savoir-faire dans son métier.

L’IBS s’est d’ailleurs illustré plusieurs fois au niveau national de ce très beau concours. Et en 2011, Paul N’Guyen (joaillier), apprenti de l’IBS, gagnait une médaille de bronze en joaillerie lors de la finale internationale de Londres. Précisons aussi que Jeanne-Marie, ancienne de la HEJ à Paris et présente dans l’équipe métier, fut aussi médaillée de bronze lors de la finale à Abu Dhabi en 2017.

Il y aura trois semaines de préparation pour les candidats avant la grand-messe de l’automne. Cette première semaine a déjà été très chargée avec de très nombreux exercices minutés afin de se mettre en condition. Il y aura encore deux sessions d’entrainement au printemps puis à l’été avant de s’envoler vers l’Asie. Que la force soit avec vous !

Institut Bijouterie de Saumur – CCI
Institut Bijouterie de Saumur – CCI
Taille de la police